Animateurs :

Kavé Salamatian / Flavien Vernier

Un ReGaRD pour l’avenir sur les données et l’humain.

L’émergence du numérique a officialisé un fait qui est aujourd’hui trivial : les systèmes informatiques, les humains et la société interagissent. De plus en plus de systèmes informatiques sont conçus pour s’adapter au comportement humain et répondre aux attentes de l’Homme.  Ces systèmes mesurent, analysent, modélisent le comportement de leurs cibles, afin de détecter des situations ou des contextes types, permettant alors à l’Homme de contrôler le système physique observé et auquel le dispositif informatique est associé.

Dans ce contexte, le thème de recherche ReGaRD s’intéresse à la donnée humaine de sa modélisation à son traitement en passant par sa gestion. Le point clé de ce thème étant la prise en compte de l’humain au sein de ses recherches.

Mots clés : représentation, gestion, traitement des données humaines, graphe, modélisation, réseau, système distribué, aide à la décision…

Problématique et enjeux

Les données sont omniprésentes, quelles soient de l’information, du savoir ou en provenance de capteurs, de réseaux sociaux ou du monde économique, elles ont un rôle primordial dans nos sociétés, elles en découlent et les font évoluer. L’émergence du numérique a officialisé un fait qui est aujourd’hui trivial : les systèmes informatiques, les humains et la société interagissent.

Le thème de recherche ReGaRD se focalise sur cette problématique générale : des données, des hommes et leurs interactions. Les problématiques liées à ce contexte sont multiples, elles posent les questions de la représentation de ces données particulières en vue de leur traitement numérique, leur localisation — souvent stockées et accédées de manière distribuée — et leur traitement et représentation pour une aide à la décision.

Objectifs scientifiques

Concernant nos objectifs scientifiques, nous nous focalisons plus particulièrement sur des problèmes de représentation de ces données intégrant l’humain, leur accessibilité et leur traitement en vue d’une aide à l’humain.

La problématique de la représentation des données humaines pose la question de comment modéliser la connaissance et le comportement humain, son environnement et le contexte dans lesquels l’humain évolue.
En nous appuyant sur des outils tels que les graphes et les ontologies, nos travaux ont pour objectif de modéliser la connaissance au travers de terminologies et modéliser le comportement humain dans différents milieux tels que l’habitat, l’éducation ou l’entreprise.

L’accès aux données, à l’information, à la connaissance est une problématique au coeur de nos sociétés numériques. La gestion de ces dernière est donc un enjeu capital.
Dans ce cadre, nous nous intéressons à son traitement distribué adaptatif, son accès sécurisé et à sa cohérence. Nous travaillons également sur la problématique de la cartographie du cyberespace en collaboration avec l’institut Français de Géopolitique; l’un des buts étant l’analyse de la stratégie des états dans le cyberespace.

Les données sont la base des décisions, dans ce contexte, nos travaux s’orientent vers le traitement et l’analyse de données en vue d’un processus de décision ou d’aide à la décision. En nous appuyant sur des techniques de régression, de fusion ou statistiques, nous étudierons les interactions homme/machine et machine/homme. Les domaines d’application sont aussi bien ceux de l’entreprise pour la performance industrielle que ceux du web pour la détection propagandes et l’analyse des stratégies de propagation d’informations fausses ou encore l’éducation pour le suivi des apprenants et des formations.

Faits marquants

  • Obtention du « Presidential Award of the Chinese Academy of Science » par Kavé Salamatian
  • Organisation du quatrième work-shop franco-japonais du 16 au 18 mai 2018 à Annecy.

Dernières publications

Projets en cours

  • NCU2 @SPIRE : “Accompagnement, Spécialisation Progressive et Individualisation pour la Réussite de tous les Étudiants” en collaboration avec l’impérial college de Londres
  • UPPA-USMB Transfrontour : “Méthodes de recommandation pour des itinéraires touristiques en collaboration” avec le LIUPPA, l’école HES-SO Valais et le Pôle Tourisme “Montagne Inventive”
  • CIME : “Outils d’aide à la décision pour le mode de vigilance à adopter en milieux de montagne présentant des risques” avec comme partenaires l’école HES-SO Valais, HEIG-VD, l’entreprise Aléa, data-avalanche.org et le syndicat des guides de montagne de Suisse
  • Show-Room connecté avec l’appui de Polytech Annecy-Chambéry et du conseil départemental 74
  • ANR RainbowFS et s’effectuent en collaboration avec le LIP6 (UPMC), l’entreprise Scality, le LIG (CNRS) et Télécom SudParis
  • GEODE : labellisé en novembre 2018 comme centre d’excellence en recherche sur la stratégie de la défense par le MINDEF avec le Center for Internet and Human Right (CIHR) de Berlin
  • DATASPHERE : Projet INRIA en collaborations avec l’Institut des Hautes Études en Défense Nationale (IHEDN)
  • Condillac : international research group whose interests concern Terminology and Ontology

Membres

I. Alloui

E. Benoit

L. Berrah

J. Boissière

S. Cimpan,

V. Clivillé

V. Couturier

L. Damas

F. Deloule

L. Foulloy

E. Mauffret

S. Monnet

S. Perrin

F. Pourraz

C. Rieu

C. Roche

K. Salamatian

D. Telisson

H. Verjus

F. Vernier

Projets terminés

  • FP7 GAINS : “Geopolically Aware INternet Security” avec le Center for Internet and Human Right (CIHR) de Berlin